L'ILE D'ELBE, UNE ILE IMPERIALE

Un hommage à cette île de rêve qu'est l'île d'Elbe...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une maîtresse femme... Elboise d'adoption

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
général BERTRAND
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6267
Age : 64
Localisation : MARINA DI CAMPO (Li) Isola d'Elba
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Une maîtresse femme... Elboise d'adoption   Mer 1 Aoû 2007 - 10:34

Née à Cervioni (Corse, gros village à 40 Km de Bastia) le 5 novembre 1783, Maria-Catalina THOMAS (TOMMASI en corse) est la fille de Nicolas THOMAS (Ligny-en-Barrois le 02/02/1756) coiffeur faisant fonction de huissier, et de Anne-Marie SAETONNI (née en 1764) dite Lina.
On en connait un peu plus sur le père grâce à une requête adressée par Sophie TREBUCHET (épouse Léopold HUGO) en 1814 au tribunal de 1ère Instance de Thionville en vue d'obtenir la séparation d ecorps et une pension de 3000 francs.
Suivant ce document, le père de "Cécile" (nous verrons plus loin d'où vient ce prénom) THOMAS "venait d'être chassé pour malversations de l'hôpital de Portoferraio où il était employé comme économe ou infirmier"
Marie-Catalina THOMAS (Devenue Catherine) réside donc à l'île d' Elbe lorsqu'elle rencontre... le général Joseph-Léopold-Sigisbert HUGO de 10 ans son aîné (né à Nancy le 15-11-1773)
Que s'est-il donc passé?

_________________
Faire le Bien et le Bien Faire
Per non dimenticare il passato
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elbe.activebb.net
général BERTRAND
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6267
Age : 64
Localisation : MARINA DI CAMPO (Li) Isola d'Elba
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Léopold en disgrâce   Lun 20 Aoû 2007 - 8:52

Fin 1802, une partie de la 20ème demi-brigade, stationnée à Marseille, reçoit l'ordre de se préparer à renforcer la défense de la Corse et de l'île d'Elbe, récemment annexée à la France. (NDLR: senatus-consulte du 26-08-1802)
Léopold HUGO commande le 1er bataillon. Il s'était déjà illustré à l'armée du Rhin et y avait gagné l'amitié du général MOREAU, ce qui à l'époque, n'était pas une référence.
HUGO débarque donc à BASTIA le 18-01-1803 avec ses trois enfants; Abel, 4 ans; Eugène 2 ans et Victor presque 11 mois (né le 26-02-1802)
Son épouse, Sophie TREBUCHET, est absente. Elle a été chargée par son époux de plaider sa cause auprès des hautes autorités... En réalité elle "s'attardera" quelque peu avec le général LAHORIE, "bienfaiteur de la famille" ce LAHORIE qui fut mêlé plus tard à la conspiration MALLET.
....

_________________
Faire le Bien et le Bien Faire
Per non dimenticare il passato
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elbe.activebb.net
général BERTRAND
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6267
Age : 64
Localisation : MARINA DI CAMPO (Li) Isola d'Elba
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Une maîtresse femme... Elboise d'adoption   Lun 20 Aoû 2007 - 9:02

Le 20-05-1803, la 20ème demi-brigade est complètement évacuée sur l'île d'Elbe. Léopold reste cependant à BASTIA quelques temps, peut-être pour attendre son épouse qui lui a annoncé sa venue...
La famille HUGO (Léopold et ses trois enfants) rejoint l'île d'Elbe en juin 1803.
Mi-octobre 1803, Sophie TREBUCHET arrive à l'île d'Elbe et en repart mi-novembre de la même année avec ses enfants, promettant de revenir 3 mois plus tard, ce qu'elle ne fit jamais!
Entretemps, un arrêté des Consuls du 24-09-1803 relia la 91ème demi-brigade à la 20ème pour en faire le 20ème de ligne. Léopold HUGO devenitn commandant du 4ème bataillon et revient en Crose, quittant PORTOFERRAIO le 01-05-1804, la traversée durant de 12 à 15 heures.
Il est manifeste que Maria-Catalina THOMAS (que Léopold appelle Cécile) l'accompagnait.
Elle le suivra d'ailleurs pendant toute sa carrière militaire (Espagne...) et signera parfois comtesse de SALCANO (du nom d'un petit village du Frioul devenu yougoslave après la 2ème guerre mondiale) et aussi "Catherine de Hugo, comtesse de SIGUENZA, née de SALCANO)
Après la mort de Sophie TREBUCHET, Léopold épouse Catherine à CHABRIS (Indre) le 06-09-1821.
Il semble que les relations de Catherine avec ses beaux-enfants n'aient pas pas toujours au beau fixe et à la mort du général HUGO, de nombreux différends les opposèrent pour la succession.
Catherine mourut à PARIS le 21-04-1858.

_________________
Faire le Bien et le Bien Faire
Per non dimenticare il passato


Dernière édition par le Sam 24 Nov 2007 - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elbe.activebb.net
général BERTRAND
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6267
Age : 64
Localisation : MARINA DI CAMPO (Li) Isola d'Elba
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Une maîtresse femme... Elboise d'adoption   Lun 20 Aoû 2007 - 9:10

La plaque commémorative dans la cour intérieure de l'hôtel de ville de PORTOFERRAIO.
Remarquons deux erreurs; d'abord Victor arrive en juin 1803 et non en 1802; ensuite il ne vécut pas sur l'île 3 ans mais à peine 6 mois!


(Photo mai 2007)

_________________
Faire le Bien et le Bien Faire
Per non dimenticare il passato
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elbe.activebb.net
général BERTRAND
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6267
Age : 64
Localisation : MARINA DI CAMPO (Li) Isola d'Elba
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Une maîtresse femme... Elboise d'adoption   Lun 20 Aoû 2007 - 9:16

Je suis confus, j'avais oublié de mettre en ligne la traduction de cette inscription:
"Ici à Portoferraio, en 1802 fut amené tout enfant, Victor Hugo.
Ici naquit sa parole qui plus tard telle une lave de feu sacré, devait couler dans les veines des peuples, et trois ans peut-être ayant vécu sous ce ciel auquel le fer et la mer donnent des atomes en donnant des forces à son corps malade, gardé l'orgueil de sa naissance à la France, la gloire de son nom au siècle, à l'humanité, un apôtre et un génie immortel"
-------
Cher Luc, lorsque je m'évertuerai plus tard à rédiger quelques inscriptions, vous veillerez à ce que j'évite ce style!

_________________
Faire le Bien et le Bien Faire
Per non dimenticare il passato
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elbe.activebb.net
général BERTRAND
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6267
Age : 64
Localisation : MARINA DI CAMPO (Li) Isola d'Elba
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Une maîtresse femme... Elboise d'adoption   Lun 20 Aoû 2007 - 9:19

Traduction tirée du répertoire mondial des souvenirs napoléoniens.

_________________
Faire le Bien et le Bien Faire
Per non dimenticare il passato
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elbe.activebb.net
Percy
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3562
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Une maîtresse femme... Elboise d'adoption   Lun 20 Aoû 2007 - 22:11

Citation :
Cher Luc, lorsque je m'évertuerai plus tard à rédiger quelques inscriptions, vous veillerez à ce que j'évite ce style!

Ah bon ?
Pourtant je trouve que ça a de la gueule ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
général BERTRAND
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6267
Age : 64
Localisation : MARINA DI CAMPO (Li) Isola d'Elba
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Une maîtresse femme... Elboise d'adoption   Sam 24 Nov 2007 - 20:19

Où l'on parle du protecteur de la famille HUGO, LAHORIE, impliqué "jusqu'au cou" en 1812 dans l'affaire MALLET, ce qui lui coûtera la tête d'ailleurs!

_________________
Faire le Bien et le Bien Faire
Per non dimenticare il passato
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elbe.activebb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une maîtresse femme... Elboise d'adoption   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une maîtresse femme... Elboise d'adoption
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une femme en détresse vie un enfer
» la place de la femme dans l'eglise
» J'ai quitté ma maîtresse
» Le "salam" entre homme et femme
» Mémoire d'élève sage-femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ILE D'ELBE, UNE ILE IMPERIALE :: L'ILE D' ELBE HIER... :: Depuis la nuit des temps: Ligures, Etrusques, Romains, Medicis, Espagnols, Français...-
Sauter vers: